Plan communal de sauvegarde

Toute population est exposée aux risques majeurs, encore appelés catastrophes. Ils ont deux caractéristiques essentielles :

  • Leur gravité, si lourde à supporter par les populations, voire par les États : nombreuses victimes, dommages importants aux biens et à l'environnement ;
  • Leur fréquence, si faible qu'on pourrait être tenté de les oublier et de ne pas se préparer à leur survenue.

Vous trouverez toutes les informations à ce sujet dans le DICRIM, Document d’Information Communal sur les RIsques Majeurs.

Ci-dessous deux pages importantes extraites des deux documents, PCS et DICRIM (cliquez sur les images pour les agrandir).

PCS-Geudertheim-p48-150927    Dicrim-p22-150927 

Compte tenu des responsabilités des maires en matière de sécurité publique, il convient de prévoir, parallèlement à l’information des habitants, l’organisation d’un dispositif de traitement des crises à l’échelon communal.
Cette structure de crise doit permettre de faire face aux premiers instants de tout événement, moments où les communes peuvent être isolées et démunies.

C’est l’objet du PCS (Plan Communal de Sauvegarde), établi par l'arrêté municipal du 31 janvier 2011 (que vous trouverez en page 3 du document), d’anticiper la survenue éventuelle d’une crise communale. Vous y trouverez aussi d'importantes informations sur les risques rares encourus par toute population et les dispositions prévues pour y faire face.

Retour